Qu'ils aient eu leur conclusion ou un problème stoppant leur progression, nous réunissons ici les récits terminés pour faire de la place pour ceux en cours.
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 28 mars 2013 - 11:58

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Un jour avec... Valencia


La jeunesse d'Antonio Valencia dans un minuscule village équatorien n'aurait pas pu être plus différente que la vie qu'il mène aujourd'hui. Nous avons rencontré l'excellent ailier au centre d'entraînement de Carrington pour y discuter de son incroyable voyage jusqu'à Manchester...

Quel souvenir gardes-tu de ton arrivée en Angleterre ?
C'était incroyable. Quand je suis arrivé, il était dans les sept heures du soir et il faisait extrêmement froid. Je me suis demandé ce que je faisais là. Ce n'était pas pour moi ! Mais je m'y suis habitué maintenant.

Cela a dû te changer.
Oui, c'était complètement différent de ce que je connaissais. Je viens d'un village où il fait très chaud. Alors arriver à Manchester où il fait très froid, c'était un grand choc pour moi. Heureusement, tout s'est bien passé par la suite.

Tu viens d'un petit village situé dans une forêt tropicale. Qu'est-ce que cela fait de vivre dans une grande ville ?
C'était un changement radical. Je suis fier de dire que je viens de l'est de l'Équateur, d'un village très tranquille, à la campagne. Tout le monde se connaît. Alors c'est vraiment différent d'aller dans une ville aussi grande que Manchester, une ville de football. Dieu merci, je me suis bien adapté et c'est bien là le principal.

Qu'est-ce que tu préfères à Manchester ?
J'aime quand United joue et que je peux retourner tranquillement chez moi !

Tu es devenu papa depuis ton arrivée à United. Cela t'a-t-il changé en tant que personne et si oui, comment ?
Ma vie a complètement changé. Je suis entièrement dévoué à ma fille, à ma famille. Tout ce que je fais, je le fais pour elle, pour qu'elle ne manque de rien.

Parle-nous de l'endroit où tu as grandi en Équateur et de ton enfance...
Même si on avait une vie modeste, on ne manquait de rien. J'ai eu une enfance normale. Mon père travaillait très dur et était dévoué à ses sept enfants. Ma ville est très petite, on se connaît tous. C'est vraiment très petit et tout tourne autour du travail dans les champs et le pétrole.

Tu as cinq frères et une sœur. Comment cela se passait-il dans une famille si nombreuse ?
C'était sympa parce que quand on organisait une fête, on n'avait pas besoin d'inviter des amis car nous avions une grande famille ! Le meilleur moment, c'était quand on était tous à la maison, qu'on se réunissait et qu'on parlait à notre père et à notre mère. On était une famille très soudée.

Es-tu toujours proche de ta famille ? Vivent-ils toujours en Équateur ?
Oui. Mes frères ont fondé leur famille et ont leur vie là-bas maintenant. Moi je suis ici, et eux en Équateur. Je pense qu'on s'est tous fait notre vie.

Pour finir, quelle est la journée normale dans la vie d'Antonio Valencia ?
Je me lève à 8h30 et je viens ici à Carrington pour m'entraîner. J'essaie d'aller chercher ma fille à 15 heures. Ensuite on sort et on essaie de manger un bout avant de rentrer à la maison. Avant, j'étudiais mais plus trop maintenant. Je passe du temps avec famille, avec ma femme. Ce sont les moments que je préfère.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 28 mars 2013 - 17:27

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] City 1 United 1 [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


Comme la saison 2008-2009, United démarre la saison par un match nul laborieux contre des Cityzens accrocheurs, mais même si au vu des occasions les Red Devils auraient pu gagner, sur le match ce n'est pas scandaleux.

Robin van Persie inscrivait en première période son 1er but en autant de matches pour placer les Red Devils aux commandes de ce match disputé, attrayant mais intense. C'était sans compter sur Tony Kroos, recruté contre un chèque de 38M, qui marquait dans le temps additionnel. City estimera sans doute le résultat mérité, mais United ne peut qu'être frustré et déçu, ayant été si proche de la victoire.

Dans une affiche traditionnellement prolifique, il aura longtemps semblé que la tête de Van Persie (son 1er but de la saison) suffirait à départager les deux équipes. Pourtant, United souffrait en début de seconde période, alors que les Cityzens poussaient en quête de l'égalisation.

Ce match est d'ailleurs passé près d'être annulé, Manchester étant sous des trompes d'eau, mais l'arbitre Chris Foy donnait son feu vert après avoir inspecté le terrain. Il restait alors une heure avant le début des débats, tout juste le temps pour les jardiniers de City de drainer la pelouse.

Indépendamment de ces conditions difficiles, United savait qu'un match difficile l'attendait.

United conservait 7 de ses 11 titulaires face à Tottenham, Kagawa remplaçant Antonio Valencia (blessé) en prenant l'aile. Danny Welbeck et Phil Jones conservaient leur place, tandis Wayne Rooney était assosié a Robin Van Persie.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


PREMIÈRE PÉRIODE

Après une entame en dents de scie, où aucune des deux formations ne parvenait à maîtriser le ballon, Van Persie s'offrait la première occasion du match à la 10e minute, d'une tête qui ne parvenait pas à mettre en danger Joe Hart, le gardien des Cityzens[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. De l'autre côté du terrain, Sergio Aguero forçait David de Gea à s'employer à deux reprises, dans une action initiée par un tir de Dzeko.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Mais alors que City semblait trouver le rythme et prendre le dessus, United ouvrait le score à la 25e minute de jeu. Servi côté gauche, Welbeck repiquait dans l'axe et trouvait sur le flanc droit Cleverley, dont le centre parfait, à l'image de ceux de son idole David Beckham, atterrissait sur la tête de Van Persie au second poteau. Le Néerlandais piquait son tir pour battre le gardien anglais.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Ce but galvanisait United, qui terminait la première période sur les chapeaux de roue, mais City rappelait qu'il ne fallait pas le prendre à la légère : cinq minutes avant la pause, De Gea devait improviser un arrêt des jambes sur une frappe du pied droit de David Silva des abords de la surface.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

DEUXIÈME PÉRIODE

Au retour des vestiaires, les hommes de Roberto Mancini augmentaient la pression, à l'image de Dzeko qui s'infiltrait plein axe dès la reprise, mais manquait le cadre[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. Tevez tentait ensuite sa chance, d'une frappe qui flirtait avec la lucarne opposée[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux], avant que Silva ne teste la vigilance du gardien mancunien, qui réalisait une nouvelle parade de classe mondiale, une nouvelle fois du pied.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

City se montrait alors bien dangereux sur contre-attaque, et United n'était pas aussi tranchant qu'il aurait pu l'être, alors qu'il dominait à la possession. L'heure était venue pour Sir Alex Ferguson d'apporter du sang frais : à l'heure de jeu, Chicharito remplaçait Wayne Rooney[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux], et il ne fallait que quelques secondes à l'attaquant pour s'illustrer, même si le penalty qu'il réclamait après une charge de Dédé lui était refusé.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Le coaching du manager apportait plus de vigueur au jeu de United, qui avait dû subir pendant la majorité de la seconde période. L'avantage des Red Devils restait pourtant précaire, comme le rappelait Tevez : servi en profondeur par Silva, l'attaquant était contré au dernier moment par un Nemanja Vidic impérial.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

L'intervention de Vidic caractérisait le désir et la détermination des Red Devils à l'emporter. Ce qui semblait être chose faite jusqu'à ce que Tony Kroos ne trouve la faille dans la surface en toute fin de match, sans laisser le temps aux visiteurs de répondre.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Phenom'
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 7139
Localisation: La Roche (85)
Partie FM: West Ham Utd
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Phenom' 28 mars 2013 - 18:36

Dommage ce match nul concédé dans les dernières minutes :trouble:
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Phenom' 22-1 | Avatar : Diafra Sakho
Carnets : Règles - Référencements - Conseils d’Écritures
Autres : Ressources - Requêtes - Petit Carnet des Stories
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 29 mars 2013 - 13:34

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Le rôle primordial de Cleverley


Rio Ferdinand ne comprend pas pourquoi les talents de Tom Cleverley ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur ailleurs qu'à United.

Le défenseur explique que Cleverley fait partie des joueurs de United les plus réguliers, non seulement cette saison, mais aussi les années précédentes.

Ferdinand rappelle que tout le vestiaire mancunien est conscient de l'apport du milieu de terrain, ce qui ne semble pas être toujours le cas vu de l'extérieur.

"C'est le joueur le plus sous-coté et sous-évalué du championnat. Mais il est apprécié à sa juste valeur par chaque membre de l'effectif, ne vous méprenez pas", indique Ferdinand sur PA Sport.

"Vu que Carrick joue moins, c'est Tom qui a hérité des clés du jeu. Et il a pris ses responsabilités. Il s'en sort merveilleusement bien. On espère juste qu'un joueur comme lui ne finira pas sa carrière sans distinction."

"On aimerait que les gens pensent plus à lui pour certaines récompenses indivduelles. Pour l'instant, ce n'est pas le cas, et c'est bien dommage."

Ferdinand a qualifié la passe de Cleverley sur l'ouverture du score de Van Persie, lors du nul 1-1 avec City dimanche, même s'il sait qu'on va vite l'oublier.

"Je suis sûr que personne ne va en parler. On va vite passer à autre chose et parler d'autres joueurs qui réussissent des choses sans doute plus bling-bling que Tom", regrette-t-il. "Il est moins spectaculaire. Il joue à sa main. Tout en discrétion."

"Quant à la conclusion de Van Persie... c'était un geste d'instinct, qui résume bien le joueur. Quel superbe but !", ajoute Rio.

"La profondeur de notre effectif est appréciable. Il faut continuer comme ça et enchaîner les victoires, on est dans le vrai."


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 29 mars 2013 - 13:59

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
"Plus facile pour la nouvelle génération"


Rio Ferdinand pense que les jeunes joueurs d'aujourd'hui ont de meilleures perspectives de longévité que celles qu’il avait quand il était tout jeune à West Ham.

S'exprimant avant la réception de son ancien club, le défenseur des Red Devils révèle combien il a apprécié sa formation chez les Hammers mais souligne que le jeu n'était pas aussi développé alors pour s'occuper du développement des joueurs à long-terme. Rio a aussi mis en lumière la façon dont ses priorités sur le terrain ont changé avec l’expérience des années.

"Quand j'étais un jeune joueur à West Ham, j'étais plus concentré sur ce que j'allais faire comme geste technique contre un attaquant, plutôt que de garder un clean sheet", a déclaré Ferdinand à Inside United."Non pas qu'il y en ait eu beaucoup à West Ham en ce temps là, attention!"

"Mais aujourd'hui, quand vous quittez le terrain avec un clean sheet, c'est un sentiment énorme. Aussi longtemps que vous ne prenez pas de buts, vous êtes contents. C'est une mentalité que j'ai acquise au fil des années."

Ferdinand a rejoint le centre de formation de West Ham en 1992 et a fait ses débuts en senior quatre ans plus tard. Toujours au plus haut niveau plus de quinze ans plus tard, le défenseur est au plus près (à Carrington) pour constater à quel point les choses ont changé pour l'actuelle génération de jeunes espoirs.

"La nouvelle génération a probablement plus de chance aujourd’hui de prolonger sa carrière le plus longtemps possible", ajoute Ferdinand.

"Il y a tellement de technologies et tellement de structures en place pour s'assurer que vous arriviez au sommet, ce qui vous donne un meilleur point de départ que lorsque j'étais jeune. Les jeunes savent maintenant ce qu'ils doivent donner à leur corps et, tout aussi important, ce qu'ils ne doivent pas mettre dans leur corps et ils sont exposés plus tôt à la pression engendrée par le fait de devenir footballeur professionnel, ce qui les aide à long-terme."

"Ceci dit, j'ai passé de bons moments quand j'étais jeune. On rigolait tout le temps, et peut être qu'on avait le droit de faire plus d'erreurs en dehors du terrain que les jeunes d'aujourd'hui."


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 05 avril 2013 - 11:38

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] United 3 West Ham 0 [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


United était tout simplement trop fort. Les Red Devils ont pris le match en main dès le coup d’envoi et la relative résistance de West Ham n’a duré qu’une demi-heure, jusqu’à la 33ème minute, quand Wayne Rooney a ouvert son compteur de la saison sur un penalty.

Des buts de la classe incontestable de Jack Wilshere et Nemanja Vidic ont suivi après la pause, scellant une victoire 3-0 aussi convaincante que confortable comme on aimerait en voir à chaque match.

L’équipe de Sam Allardyce arrivée à Old Trafford avec pas mal de confiance, après un bon match nul contre Tottenham, qui les a vu concéder 2 buts. Leur courte victoire 1-0 en milieu de semaine sur Oxford leur avait offert un peu de répit, mais le deuxième tour de la League Cup n’est pas au même niveau qu’Old Trafford, et l’écart de classe était clairement visible.

Cependant, United avait aussi quelque chose à prouver, ce que les hommes de Sir Alex allaient se faire un plaisir de faire, après avoir laissé filer deux points contre City le week-end dernier. Sir Alex avait fait 2 changements par rapport à l’équipe qui avait concédé le nul à City. Santon, qui avait manqué le déplacement à City pour des maux de ventre, remplaçait Patrice Evra sur le coté gauche. Young était aligné à la place de Kagawa.

Le temps automnal à Manchester, un mélange de vent, de soleil et de pluie, avait laissé une surface lisse qui, en plus d’encourager quelques tacles à retardement des joueurs bagarreurs de West Ham, permit à United de mettre en place son jeu de passes rapides.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


Première période

Rooney fut à l’origine de la première occasion après 10 minutes de jeu, mais sa tentative à ras de terre de l’abord de la surface ne réussit pas à tromper McGregor. Le jeu d’attaque de United était plein d’intention avec Rooney, Van Persie, et Wilshere au centre de tout ça. Les deux derniers combinèrent à la 20ème minute par un mouvement qui aurait dû permettre d’ouvrir le score. La balle longue en diagonale de Vidic vers l’avant trouva Van Persie dans l’espace. Le Néerlandais, piqua le ballon dans la course de Wilshere dont la tentative tonitruante tapa la barre transversale via un arrêt de la dernière chance du bout des doigts par McGregor.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

West Ham, pour sa part, montrait de l’énergie et de l’envie mais peu de véritables qualités. Et après 33 minutes, United prit finalement l’avantage grâce au point de penalty. La somptueuse passe de Tom Cleverley trouva Danny Welbeck sur la gauche et il laissa sur place l’ancien de West Brom, Billy Jones qui fit faute sur l'anglais[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. Il ne faisait aucun doute de qui allait tirer ce penalty. Rooney s’avança avec assurance, décala sa course et trompa McGragor sur la direction de son tir pour donner à United un avantage mérité. [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Clairement dans un rythme ascendant dans ce match, les Reds Devils poussèrent pour chercher le deuxième but. Tom Cleverley obligea McGregor à faire un autre bon arrêt[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux], cette fois avec une frappe enroulée des 25 mètres. Van Persie, ensuite, frappa des 6 mètres, avec un tir difficile sur le rebond, tandis que Welbeck tira aussi sur la barre avec un lob qui nécessita beaucoup plus de finesse pour tromper McGregor. United rentra aux vestiaires avec un mince avantage de 1-0 ; une domination totale mais encore un manque de réalisme devant le but.

Deuxième période

Mais il n'y eut pas d’extravagance de la part de Wilshere, 5 minutes après la pause. Le milieu anglais coupa vers l’intérieur de sa position sur la droite, résista au retour des défenseurs qui trébuchaient, et envoya un tir du pied gauche vicieux pour tromper McGregor des 18 mètres pour le 2-0 et son premier but sous ses nouvelles couleurs.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Le football de United était par moment sublime, les gri-gris et l’interaction entre Van Persie et Wilshere en particulier attirant l'attention. Il est vrai que West Ham a perdu défensivement. Maïga toucha l’extérieur du poteau de David De Gea après 55 minutes, mais il est probable que les fans des Hammers n’aient même pas remarqué, trop préoccupés avec leur répertoire de chants.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Le troisième but des Reds fut le meilleur du lot et arriva à la 69ème minute. Et c’est sans étonnement qu’on retrouvait Wilshere et plus curieusement Vidic. Wilshere envoya un centre vers le deuxième poteau où Vidic attendait démarqué, avant de marquer d’un superbe ciseau. Techniquement merveilleux, avec une précision remarquable, très rare pour notre capitaine Vidic.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Avec les 3 points dans la poche, Sir Alex fit un triple changement à 15minutes du terme de la rencontre. Fabio entra pour ses débuts à domicile cette saison, remplaçant Rafael ; Javier Hernandez fit lui aussi sa première apparition cette saison, à la place de Rooney, tandis que Nick Powell entra pour l’impressionnant, encore une fois, Jack Wilshere.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Les fans des Hammers plaisantèrent avec des "nous allons gagner 4-3" et prétendirent même qu’ils allaient marquer 4 buts pour arracher la victoire. Il n’y avait aucune chance que cela arrive, bien sûr, United était une classe au dessus de l’équipe Londonienne. Et tandis que des performances comme celle là indiquaient que les Red Devils joueraient la première place cette saison, cela montrait aussi que West Ham lutterait à l’exact opposé du classement.
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 05 avril 2013 - 12:20

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Six Red Devils nominés


La sensationnel saison des Red Devils, ou ils ont rempoté six titres, pourrait amener encore plus d’honneurs cette semaine avec la cérémonie récompensant le Joueur de l'Année de l'UEFA.

United est le club le mieux représenté avec pas moins de six joueurs nominés comme étant parmi les meilleurs à leur poste lors de la campagne 2013-2014.

David De Gea est nominé pour le titre de meilleur gardien tandis que Rio Ferdinand et Nemanja Vidic le sont en défense centrale.

Le nom de Tom Cleverley est dans le chapeau pour le prix du meilleur milieu de terrain pendant que les deux attaquants Wayne Rooney et Robin Van Persie seront présents pour le trophée de l’attaquant de l’année. Les six Mancuniens peuvent donc aussi prétendre au titre de Joueur de l'Année.

La liste des autres nominés montre aussi la domination de la Premier League sur la Ligue des Champions la saison dernière avec 17 joueurs sur 20 jouant en Angleterre. Ajoutés aux six joueurs de United, cinq sont de City (Joe hart, Vincent Kompany, Yaya Touré, David Silva, Sergio Aguero), quatre de Chelsea (Petr Chech, John Terry, Eden Hazart, Juan Mata, Pappis Cissé) et deux d’Arsenal (Jack Wilshere, Théo Walcott).

Les trois autres nominés ne jouant pas en Premier League sont le meilleur joueur de Madrid, Cristiano Ronaldo, le défenseur de Barcelone Daniel Alvès et son partenaire, l’attaquant Lionel Messi.

Les entraîneurs des 16 équipes ayant participé à la phase finale de Champions League sont invités à voter. Les gagnants seront tirés au sort le jeudi 28 août, soit la veille du match de United contre les vainqueurs de l'Europa League, le Zenith St Petersbourg, dans le cadre de la Super Coupe de l’UEFA au stade de Cardiff, pour la première fois.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 05 avril 2013 - 16:30

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Van Persie au sommet


Robin Van Persie a ajouté un nouveau trophée à sa collection personnelle après avoir été nommé meilleur joueur de la Ligue des Champions 2014 lors de la cérémonie de remise des prix à Cardiff.

Le buteur de Manchester United a également reçu des mains de la légende portugaise Eusebio, le titre de l'attaquant de l'année devant Cristiano Ronaldo, et son coéquipier Wayne Rooney.

Van Persie est récompensé pour son incroyable saison, auteur de 32 buts la saison dernière en 49 matchs dont 8 réalisations en Ligue des Champions. Le joueur de 30 ans est le quatrième joueurs de United à remporter le prix après David Beckham en 1999, Ronaldo en 2008 et Rooney en 2013, et il en est bien évidemment très ravi.

"Je me sens très fier d'avoir gagné ces prix", a-t-il déclaré. "Manchester a réalisé une grande saison et j'ai marqué beaucoup de buts."

"Etre nommé meilleur attaquant, c'est fantastique. C'est très bon pour moi et cela me donne encore plus d'ambition pour devenir meilleur. Merci à mes coéquipiers et à tous ceux qui ont voté pour moi."

Les autres catégories ont été dominées par les joueurs de United... David de Gea remporte le prix de meilleur gardien, tandis que Nemanja Vidic et Cristiano Ronaldo ont respectivement remporté les titres de meilleur défenseur et meilleur milieu de l'année.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 05 avril 2013 - 16:46

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Un tirage clément


Avec l'AC Milan, le Besiktas et les nouveau venus du club de Metalist, Manchester United a hérité d'un groupe très abordable dans cette Ligue des Champions 2014-2015 où l'objectif sera clairement de garder le titre remporté la saison dernière.

Un groupe pas très compliqué, donc sportivement satisfaisant, mais assez frustrant puisque ce sont des adversaires déjà bien connus de United.

D'abord le Milan AC de El Sharaawi. Le club italien rappelle un bon souvenir à United. En effet, lors de la saison 2009-2010, United avait éliminé les italiens en quart de final sur le score de 4-0.

Le Besiktas ensuite, United les a récemment rencontré lors de la saison 2010-2011. Les Turcs avaient fini 2èmes derrière United. On se souvient de deux très beaux matchs, un 3-2 haletant à Old Trafford et une défaite 1-0 avec un pénalty raté par Berbatov en toute fin de match.

Metalist Kharkiv enfin, certes un inconnu mais qui rappelle le FC Copenhague rencontré lors de la saison 2006-2007 avec victoire 3-0 à domicile (avec une patate de Scholes) mais une défaite 1-0 au Danemark. Méfiance donc.

Attention à la suffisance, mais ce tirage est quand même très satisfaisant, nous évitons les gros morceaux du genre Porto, Juventus, Paris ou Benfica et nous n'avons pas à faire de longs et périlleux voyages.

A noter que lors de la remise des prix récompensant les meilleurs joueurs de la saison dernière, Robin Van Persie remporte les prix de meilleur attaquant et de meilleur joueur, succédant à Wayne Rooney qui avait aussi été nommé meilleur joueur en 2013.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 05 avril 2013 - 17:55

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] United 1 Zénith 2 [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


Manchester United n'a joué que 30 minutes lors de cette SuperCoupe d'Europe et n'est entré dans le match qu'à 2-0. La victoire du Zénith St Petersbourg est donc méritée et incontestable tant les Russes ont maîtrisé le match.

Le Zénith est entré dans le match le couteau entre les dents alors que United semblait plus jouer un match amical. Le résultat l'a vite confirmé, United étant mené 2-0 à l'heure de jeu là où ça aurait pu être sans problème 4 ou 5-0 tant les Russes ont été dangereux. Le manque de fraîcheur physique évident entre des Russes en pleine saison et un United qui démarre la sienne a aussi grandement joué.

Sir Alex, qui serait devenu l'entraîneur le plus titré dans la compétition si United avait gagné, malgré la défaite de 1999 contre la Lazio, voulait mettre la meilleure équipe possible mais était déjà frappé d'un coup dur jeudi soir avec le forfait de Tom Cleverley qui souffrait encore de son genou, et qui sera absent pour une durée de deux semaines.

Anderson et Powell tenaient donc le milieu mancunien. Revenaient dans l'équipe Evans et Fabio, en cruel besoin de temps de jeu.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


Première période

Et ce fut le Zénith qui obtint toutes les occasions dangereuses de cette première période. D'abord Pavel Pogrebnyak s'échauffait pour le but avec une tête au second poteau, au dessus. Puis sur un coup franc bien placé, les Russes frôlèrent la lucarne.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

En réponse, Van Persie gâcha la seule occasion mancunienne de cette période après un énorme travail de Javier Hernandez, notre meilleur joueur du match. Van Persie eut du mal à contrôler dans la surface et ne put que tirer sur le gardien[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. Deux minutes après cette occasion, le Zénith faillit marquer sur une erreur de marquage de Fabio qui laissait seul le portugais Danny, mais De Gea était à la parade et sauvait les siens.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Les Russes étaient surtout dangereux sur leur côté droit l'international brésilien Hulk torturait littéralement Davide Santon, très peu en vue sur le terrain de Cardiff. Et ce fut de ce côté là que vint le premier but. Sur un énième débordement sur la droite, Fabio mit inutilement en corner un centre destiné à personne. Sur le corner, Denisov déviait au premier poteau pour Pogrebnyak au deuxième qui catapultait à bout portant la balle dans les filets. Cette fois-ci De Gea ne pouvait rien.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Deuxième période

Et la deuxième période ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices avec l'entrée de la star russe Andrei Arshavin de retour au club. Et le Zénith démarrait la deuxième période sur le même ton que la première, tuant toute velléité mancunienne, avec notamment un tir terrible du capitaine Axel Witsel que De Gea dut boxer.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Et quelques minutes après, le Zénith enfonça le clou sur une action humiliante pour United. Danny prit la balle en milieu, s'enfonça comme dans du beurre, slalomant entre les Red Devils avant de fusiller De Gea.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

United se réveilla alors, mais trop tard. Les rentrées de Carrick et Welbeck à la place des trop tendres Carrick et Young ragaillardit United et firent du bien[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. Welbeck se procura d'ailleurs deux grosses occasions d'un tir dans la surface et de la tête, mais le gardien russe les arrêtait à chaque fois.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

La pression mancunienne finit par payer quand Chicharito décala intelligemment Van Persie dans la surface, le Néerlandais ne se faisant pas prier pour sauver l'honneur à 20 minutes de la fin. Mais ce fut tout malgré les efforts de United, qui était trop brouillon.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Et, cerise sur le gâteau, Nick Powell se fit expulser à la 89ème minute pour avoir marqué de la main (en pleine lucarne) après avoir volleyé un centre de Fabio. C'était son second carton jaune du match, il manquera donc le premier match de Ligue des Champions contre Besiktas.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Phenom'
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 7139
Localisation: La Roche (85)
Partie FM: West Ham Utd
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Phenom' 05 avril 2013 - 19:38

Oser infliger une correction aux Hammers. Je demande ton interdiction de postuler aux prochaines élections :boude:
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Phenom' 22-1 | Avatar : Diafra Sakho
Carnets : Règles - Référencements - Conseils d’Écritures
Autres : Ressources - Requêtes - Petit Carnet des Stories
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 09 avril 2013 - 15:11

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Fabio a Tottenham, Grimaldo arrive


Le défenseur espagnol Alex Grimaldo a passé aujourd'hui sa visite médicale et trouvé un accord avec Manchester United, avant de signer un contrat de cinq ans qui le lie au club jusqu'en 2019.

Le joueur de 18 ans figurait dans la pré-liste des Esapgnol pour la Coupe du Monde 2014. Il quitte le FC Barcelone, où il a disputé 4 rencontres au cours des deux dernières saisons.

Sir Alex Ferguson déclare : "Alex Grimaldo est l'un des meilleurs defenseurs gauche de son age en Europe, et nous sommes ravis de l'accueillir. Cela fait un moment que nous le suivions. Il nous offre d'excellentes options à ce poste."

Alex Grimaldo commentait pour sa part : "Signer à Manchester United, c'est l'un des plus beaux jours de ma vie. C'est une équipe que j'admire depuis des années, et je veux maintenant rejoindre mes coéquipiers pour participer au succès du club." Il rejoint United contre la modique somme de 1.5M€.

Dans un autre dossier le jeune brésilien, Fabio rejoint quand a lui Tottenham, contre un chèque de 18.5M€, payable sur 24 mois. Nous lui souhaitons bonne chance dans son nouveau club.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Phenom'
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 7139
Localisation: La Roche (85)
Partie FM: West Ham Utd
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Phenom' 09 avril 2013 - 21:10

Pas dégueulasse dans les stats en tout cas :cool:
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Phenom' 22-1 | Avatar : Diafra Sakho
Carnets : Règles - Référencements - Conseils d’Écritures
Autres : Ressources - Requêtes - Petit Carnet des Stories
Stevy
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 12620
Localisation: Au bord de l'eau
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Stevy 10 avril 2013 - 11:14

Je connais pas mais il a l'air pas mal du tout. Belle recrue s'il s'adapte :)
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 10 avril 2013 - 15:15

Merci, un bon jeune a un très bon prix.
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 10 avril 2013 - 15:15

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] Newcastle 0 United 1 [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


Robin Van Persie a offert la victoire à Manchester United en Barclays Premier League, samedi à St James Park, en inscrivant en seconde période un but qui sait avérer décisif dans ce match.

La formation de Sir Alex Ferguson a réalisé une première période convaincante mais a été coupée dans son élan par une panne de projecteurs à quelques minutes du repos. Newcastle en a profité et David De Gea a dû s'employer plusieurs fois pour maintenir les siens dans la partie.

Mais c'est Van Persie, qui revient en forme au bon moment, qui a fait la différence à la 79e minute en enroulant un tir qui a trompé Krul et offert une précieuse victoire.

Les Red Devils restaient sur cinq victoires de rang contre Newcastle, même si les Magpies avaient contraint United à deux défaites et un nul à St James Park. Newcastle débutait la rencontre sans son meilleur buteur, Jelavic, touché aux adducteurs.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


PREMIÈRE PÉRIODE

L'absence du Croate n'empêchait pas Newcastle de se montrer moins fébrile qu'à Old Trafford en FA Cup, la saison dernière (victoire 4-1 de United, l'entraîneur Stuart Pearce concédant que son équipe aurait pu encaisser six ou sept buts). La première période était ainsi animée et serrée, même si Welbeck, Antonio Valencia, Wayne Rooney et Robin van Persie se signalaient d'entrée. United était proche d'ouvrir le score dès la 8e minute, Welbeck reprenant un corner de van Persie, mais Tim Krul s'interposait[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. Wilshere touchait la barre[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] sur le rebond et la tentative de Rooney dans la foulée était repoussée sur la ligne[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. Quelques secondes plus tard, Grimaldo échouait sur Krul alors que[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux], de l'autre côté, David De Gea réussissait deux magnifiques parades, sur une frappe lointaine de Figueroa[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] puis sur un tir de Bryan Ruiz qu'il repoussait sur son poteau.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Rooney mettait fin à vingt premières minutes haletantes d'un tir à ras de terre hors cadre[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. Dix minutes plus tard, le N° 10 de United touchait à son tour du bois suite à un bon travail de Welbeck sur l'aile et un service de Cleverley. Puis un dégagement de la tête hasardeux de Debuchy atterrissait lui aussi sur la barre.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

United était contrarié par la défense acharnée de Newcastle, les montants... et même les projecteurs, qui s'éteignaient à deux minutes de la pause, plongeant St James Park dans la pénombre pendant dix minutes. De retour après l'interruption, les joueurs rentraient aux vestiaires peu après.

DEUXIÈME PÉRIODE

Le rythme retombait au retour des vestiaires, malgré une tête de van Persie directement sur Krul[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] et un tir lointain peu concluant de Rafael[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. Newcastle se contentait de ralentir le tempo au maximum, empêchant les Red Devils de mettre en place leur jeu de passes rapides.

Marko Marin voyait son tir sauvé par De Gea à la 63e minute[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux], puis Welbeck, sur un centre en retrait de van Persie, échouait du point de penalty. Seul un changement semblait pouvoir relancer United, c'est pourquoi Javier Hernandez remplaçait Valencia. L'énergie du Mexicain redynamisait enfin l'attaque mancunienne.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Michael Carrick entrait en lieu et place de Cleverley à 15 minutes du terme pour tenter de forcer la décision[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]. La défense tenait bon, à l'image de Rafael, qui sauvait sur sa ligne.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Alors que rien ne paraissait pouvoir décanter les choses, l'ouverture du score survenait à la 78e minute du pied du meilleur joueur de United. Colocinni jugeait mal un ballon haut, Van Persie en profitait pour s'enfoncer dans la surface de Newcastle avant d'ajuster un magnifique tir enroulé qui terminait dans le petit filet de Krul.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Ce n'était pas tout. Chicharito n'était pas loin de tuer le match, mais sa tentative n'aboutissait pas, alors que van Persie dégageait un ballon chaud sur la ligne.[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Ce n'était certainement pas le match de l'année mais le résultat pourrait s'avérer crucial.
Phenom'
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 7139
Localisation: La Roche (85)
Partie FM: West Ham Utd
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Phenom' 10 avril 2013 - 15:29

Jamais facile de s'imposer à St James' Park. Bonne victoire, et merci encore RVP :cool:
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Phenom' 22-1 | Avatar : Diafra Sakho
Carnets : Règles - Référencements - Conseils d’Écritures
Autres : Ressources - Requêtes - Petit Carnet des Stories
Marlowe
Awards - Écrivain
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3485
Localisation: Iunctis
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Marlowe 12 avril 2013 - 18:24

Dans ma dernière partie, Grimaldo est devenu incontournable dans mon équipe de Liverpool (2016) et ensuite à la Roma (2017). Une vraie pépite.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 13 avril 2013 - 10:12

Merci a vous je pense avoir réalisé un très bon coup avec ce jeune joueur, surtout vue son prix.
Tomcleverley
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 830
 

Re: Il n'y a qu'un seul Manchester.

de Tomcleverley 13 avril 2013 - 10:15

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
RVP donne des frissons à Sir Bobby


Sir Bobby Charlton, le recordman de buts pour United, pense que Robin Van Persie marquera régulièrement.

La recrue estivale de la saison passé en provenance d'Arsenal a réussi un doublé en finale de Champions League et a rejoint son coéquipier Wayne Rooney comme l'un des seuls joueurs à avoir réalisé cette exploit avant Bobby Charlton.

La légende d'Old Trafford est enthousiaste à propos du Néerlandais et prévoit beaucoup de buts de sa part.

Nous sommes très heureux d'avoir Robin Van Persie ici. On ne peut pas l'imaginer ne pas marquer des buts pour nous. Il va être un véritable chasseur de buts."

"Il a un sens du but énorme. Regardez son but contre Newcastle, il ne se pose aucune question. La chance est venue à lui et il en a profité. Robin est un grand buteur, c'est pourquoi Sir Alex l'aime."

"C'est tout simplement le paradis pour les supporters et l'équipe d'avoir un joueur capable de marquer sur une demie occasion. Il a cette capacité et si son équipe joue bien, il marquera obligatoirement."

"Il aurait pu très bien rejoindre un autre club mais il a apprécié l'approche de Sir Alex. Nous avons bien réussi contre Arsenal au cours des dernières années alors peut-être que cela l'a aidé à prendre sa décision de venir ici."


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités