Qu'ils aient eu leur conclusion ou un problème stoppant leur progression, nous réunissons ici les récits terminés pour faire de la place pour ceux en cours.
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 32] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 01 nov 2011 - 17:44

Dominés mais qualifiés !
CDM - quart de finale
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


Malgré un match très compliqué, on parvient à se qualifier pour les demi-finales !
Et une nouvelle fois c'est De Oliveira qui nous avait mis sur la bonne voie, en ouvrant la marque à la 25ème minute.
Après ça, l'Italie nous confisquera le ballon, et obtiendra plusieurs occasions d'égaliser. Mais, excellent en défense depuis le début de la compétition, on tiendra le score.
Malgré un gros pressing en seconde période, rien n'y fera, l'Italie ne reviendra pas.

Et comme à l'Euro, c'est l'Allemagne qu'on devra affronter en demi-finale.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 32] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 03 nov 2011 - 18:23

Les Bleus vers le doublé !
CDM - demi-finale
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]




Après un superbe titre de champion d'Europe, on a l'occasion de remporter la coupe du monde, après un beau succès 1 à 0 face à l'Allemagne en demi-finale !
Déjà vainqueur des allemands au même stade la compétition à l'Euro, on réédite donc notre performance, grâce au troisième but de Biscay dans la compétition.

En finale, on affrontera les Pays-Bas, tombeurs 1 à 0 de l'Argentine en demi-finale.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 32] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 04 nov 2011 - 21:03

CHAMPIONS DU MONDE !
CDM - finale
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



A l'issue d'une finale maitrisée et dominée, la France remporte sa deuxième coupe du monde après celle de 1998 !

Devant au score grâce à un pénalty de Jean, on avait ensuite réussi à faire le break grâce à un nouveau but de Jean en seconde période.
Les Pays-Bas ne baisseront pas les bras, et reviendront immédiatement dans la partie, en réduisant la marque quasiment sur l'engagement.
Mais dans une forme exceptionnelle, Jean, le meneur de jeu de Chelsea, s'offrira le triplé, pour une victoire finale 3 à 1 !

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


Après l'Euro 2040, la France remporte donc la Coupe du Monde 2042 ! Un doublé magnifique et sans appel, tant on a dominé à chaque fois la compétition de la tête et des épaules !

Par ailleurs, déjà meilleur passeur de la campagne de qualification, Camy termine encore meilleur passeur de la compétition, avec 4 caviars.
Aussi, le jeune buteur argentin Casadio est élu meilleur jeune de la compétition. Il joue à Naples.

Au classement mondial, on reprend la première place fort logiquement.

1 - France 2291.
2 - Pays-Bas 1858.
3 - Brésil 1801.
4 - Allemagne 1773.
5 - Italie 1729.

Deux compétitions majeures jouées depuis que je suis à la tête des Bleus, et deux victoires ! Le bilan est parfait, l'équipe quasiment imbattable en compétition officielle.
L'âge moyen reste relativement jeune, et de nombreux jeunes pointent le bout de leur nez. L'avenir de l'équipe de France s'annonce donc radieux.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 32] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 04 nov 2011 - 21:32

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
"J'arrête après l'Euro"



Il l'a annoncé après la victoire des Bleus en finale de la coupe du monde. A 60 ans et après 32 ans passés sur le banc, Nicolas Piecow a pris sa décision. Il arrêtera après l'Euro 2044, organisé au Portugal.


Veras et Naples auront donc été ses deux seuls clubs. En plus de la Biélorussie et de la France, bien sûr. Après 27 ans en Biélorussie et 4 et demi à Naples (+ les 2 à venir), Piecow va raccrocher, et dire adieu à une brillante carrière d'entraineur.

Avec Veras, il aura remporté 22 championnats, 20 super coupes, 14 coupes et 1 Ligue Europa. A Naples, il a pour le moment ramené 3 Série A, 1 ligue des champions, 2 super coupes d'Italie et 1 coupe d'Italie.

Sa carrière internationale est bien sûr marquée par les victoires à l'Euro 2040 et à la coupe du monde 2042 avec les Bleus. Mais il compte également deux demi-finales avec la Biélorussie. Une à la coupe du monde 2034, et une à l'Euro 2036.

Les fans napolitains ont donc encore deux années pour profiter de lui. Et nul doute que les titres continueront de tomber dans la vitrine tant qu'il sera là.

Tout le monde se met à rêver d'une victoire de la France à l'Euro 2044, qui serait le plus bel au revoir possible. Mais quoi qu'il arrive, il restera comme l'un des plus grands entraineurs ayant jamais exercés. Et ce n'est pas encore tout à fait fini.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Giiov.a
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 817
 

Re: [saison 32] Piecow se met à l'italien !

de Giiov.a 04 nov 2011 - 23:40

T'en es ou dans le panthéon ? :wah:
Melkor
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2306
 

Re: [saison 32] Piecow se met à l'italien !

de Melkor 05 nov 2011 - 00:04

et bim coupe du monde , tu es sur le toit du monde , plus rien à prouver
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 32] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 06 nov 2011 - 16:57

Euh le panthéon ça doit donner meilleur français et 2ème de l'histoire je crois ^^


Merci à vous deux !
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 32] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 06 nov 2011 - 16:57

Mercato 2042
Ajustements tactiques.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] Sept départs, dont deux en prêt.

Deux de mes jeunes pousses partent en prêt pour gagner du temps de jeu. Il s'agit du milieu offensif Marco Mazzei, qui s'en va à Niort, et de Nicola De Simone, milieu central formé à Naples, qui signe lui à Salamanca.
Riccardo Mazzei, qui avait signé l'an passé pour relancer sa carrière, s'en va déjà. Ce buteur de 21 ans n'aura jamais réellement eu sa chance, et rejoint Schalke 04 pour 500 000 euros.
Formé à Naples et âgé de 17 ans, Simone Raimondi qui le club sans jamais être apparu en équipe première. Il signe à Arsenal pour 1,2 million d'euros.
Après trois ans et demi passés au club, Marino Martini rejoint le Milan AC pour 1,5 million d'euros. Il n'entrait plus dans mes plans du fait de la modification tactique apportée à mon équipe.
Fabio Diamanté quitte lui le club après 4 années. Il signe à Palerme pour 4,5 millions d'euros.
Enfin, le plus gros départ est celui de Michael Wagner au Genoa, pour 13 millions d'euros. L'arrière-droit allemand fait, comme Martini, les frais de ma nouvelle organisation tactique.

Avec quelques 20,5 millions reçus, auxquels on peut ajouter les 70 accordés par les dirigeants, l'enveloppe pour le recrutement était cette année encore très conséquente. De quoi faire.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] Cinq arrivées, dont un champion du monde.

La première arrivée est celle d'un jeune français formé à Metz puis acheté par Lyon. Menaou Ralison, 20 ans, arrive pour 2 millions d'euros. Après plusieurs prêts, on récupère donc un jeune talentueux qui, à l'image de David avant lui, viendra pour grandir et s'imposer petit à petit chez nous. En espérant qu'il suive la même trajectoire que son ainé, récemment sacré champion du monde.
En parlant de champion du monde, voilà l'arrivée de Henri Camy. A 26 ans, le milieu de terrain de l'Olympiakos nous rejoint pour 13,5 millions d'euros. Meilleur passeur de la dernière campagne de qualifications à la coupe du monde, et également meilleur passeur de la coupe du monde, l'international aux 35 sélections (9 buts) sera un remplaçant de luxe dans notre équipe. A lui de gagner sa place.
Les trois dernières arrivées sont là pour répondre à un changement tactique de ma part. A l'image du schéma de jeu que j'utilise avec la France, j'ai décidé de faire monter d'un cran mes arrière-latéraux.
Ce sont donc trois latéraux qui nous rejoignent. Vita, déjà au club, sera le titulaire à gauche, il fallait donc son remplaçant. Et c'est Francesco Marchi, de la Roma, qui a été choisi. A 27 ans, il arrive pour 3 millions d'euros, après seulement une seule saison passée à la Roma.
A droite, il me fallait un titulaire, et son remplaçant. Sans forcément savoir pour le moment lequel sera dans la peau du titulaire, deux joueurs nous ont rejoint, à savoir Francesco Cocuzza et Giorgio Ferretti. Les deux ont 25 ans, et les deux sont des anciens internationaux espoirs italiens. Le premier signe en provenance de Lecce pour 4,6 millions d'euros, tandis que le second débarque du Milan AC, pour 13,75 millions d'euros.

Un total de 37 millions d'euros auront donc été déboursés. L'équipe est complète, et tous les postes sont doublés voire triplés. De plus, la jeunesse de l'équipe couplée au talent des joueurs devrait nous assurer énormément de succès à venir.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] L'Italie, l'Argentine et la France en nombre.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

A noter que Moran, Grassi, Natale, Vita, Kouakou, David et Malm ont tous prolongé leur contrat avec le club.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 33] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 09 nov 2011 - 18:18

Saison 2042-43 - Partie 1
Naples dans les temps.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



Un nouveau titre.

Champion d'Italie et vainqueur également de la coupe l'année dernière, on affrontait Bari en super coupe, à San Paolo.
Et à la maison, on va très logiquement remporter le match, grâce à un doublé du déjà très en forme Guarneri.
On commence donc la saison par un nouveau trophée, de quoi donner de la confiance pour le reste de l'année.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


Série A : les napolitains en tête.

Malgré une défaite enregistrée à Cagliari, le début de saison est très satisfaisant. Offensivement et défensivement, tout va bien.
A noter la gifle infligée à Palerme, 7 buts à 1.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Au classement, malgré un excellent début de saison, la lutte fait rage en tête. L'Inter et Cagliari ne sont en effet qu'à 2 points de nous.


LDC : Naples assume son rang.

Le tirage au sort des groupes nous réservait cette année Stuttgart, Ajax et Haifi. Rien d'impossible donc. Au contraire, la première place était visée.
Et on l'obtiendra plutôt tranquillement. A l'arrivée, on réalise 3 victoires et 3 nuls, dont un dernier pour du beurre en Hollande, avec une équipe très largement remaniée. Objectif accompli donc.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Et en huitièmes de finale, le destin est une nouvelle fois très dur pour nous, puisqu'on affrontera cette année encore Barcelone.
Pour rappel, on avait éliminé l'équipe espagnole l'an passé en quart de finale.


Guarneri confirme.

Déjà auteur d'une superbe saison l'an passé, Guarneri semble confirmer et prendre une nouvelle dimension. Auteur de 15 buts et de 10 passes en 17 titularisations, l'international italien est le grand artisan de notre excellent début de saison.
Casadio et David ont eux inscrits 8 buts, Bruning 5.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 33] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 10 nov 2011 - 16:36

Bon anniversaire ma story, un an aujourd'hui :p :rock:
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Edelan
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1945
 

Re: [saison 33] Piecow se met à l'italien !

de Edelan 10 nov 2011 - 16:41

Bon anniv à cette grande story :D
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 33] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 12 nov 2011 - 11:22

Saison 2042-43 - Partie 2
Des titres, encore et toujours.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



Champion, encore.

En cinq ans et demi passés à Naples, c'est le 4ème scudetto que je remporte. Et celui-là est le plus beau. Une seule défaite, pas moins de 106 buts marqués et seulement 18 encaissés. Une énorme performance, tant la Série A est relevée.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Au classement, l'Inter est finalement relégué à 9 points.


Privé de coupe.

Cette année, pas de coupe. On s'incline en finale contre Bari, à l'issue d'une rencontre riche en buts. Mais, la finale de la ligue des champions se jouant 3 jours seulement après, j'avais mis une équipe bis, qui explique en partie le défaite.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


LDC : Naples en démonstration.

La double confrontation face à Barcelone aura tenue toutes ses promesses. Mais pas au niveau de l'efficacité. Les deux équipes se craignant beaucoup, on a accouché sur deux 0 à 0. Et on s'impose finalement 5 à 4 aux tirs au but.

En quart de finale, on a ensuite écarté l'Atlético Madrid, grâce à deux probantes victoires.

C'est ensuite notre vieil adversaire de Série A Bari qu'on retrouvait en demi-finale. Un but de David nous permettra de nous imposer 1 à 0 à la maison, avant un nul 2 partout au retour.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Et en finale, on retrouvait le Real Madrid, pour un match qui s'annonçait explosif !
Et à l'arrivée, c'est une victoire incroyable et sans appel.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Grâce notamment à un David exceptionnel, la rencontre était pliée après une demi-heure de jeu. Victoire finale 4 à 0 et Naples est champion d'Europe !


Guarneri confirme.

Cette année, c'est encore Guarneri qui termine meilleur buteur de l'équipe, avec 27 réalisations, devant les 15 de David. Bruning a inscrit 13 buts, Casadio 12. Grassi et Jezequel comptent eux 8 buts.
Concernant les passes, Guarneri et Camy terminent en tête, avec 15 caviars. Bustos et Moran en comptent 12, David 10.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 33] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 12 nov 2011 - 11:26

Mercato 2043
Pas de bouleversements.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] Cinq dépars, dont deux en prêt.

Comme d'habitude, je dégraisse en faisant partir ceux qui ne jouent pratiquement pas, ou qui n'ont aucun avenir au club. Trois joueurs nous ont donc quitté définitivement. Ralison rejoint Metz pour 3,4 millions d'euros, Marco Mazzei signe à Newcastle pour 3 millions, et Francesco Marchi rejoint le Hertha Berlin gratuitement.
Aussi, De Simone, jeune milieu formé au club, s'en va au Racing, en prêt. Même chose pour Malm, qui signe pour un an à Schalke 04.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] Quatre arrivées dont un retour.

Conclu depuis 3 ans, le transfert de Thiago Carioca est effectif aujourd'hui. Le milieu de terrain offensif brésilien évoluera d'abord avec la réserve, avant d'intégrer progressivement l'équipe une.
Seconde arrivée, celle de Guillaume Gaubert. Ce talentueux jeune milieu de terrain français arrive de Lille (L2), pour 5 millions d'euros. Il fera le nombre, mais devrait jouer régulièrement.
La troisième recrue est un joueur bien connu du club, puisqu'il y a déjà joué. Facundo Pereyra revient en effet à Naples, moyennant un gros chèque de 35 millions d'euros.
Enfin, Alvaro Kortina débarque de Valence. Ce prodige espagnol de 18 ans a inscrit l'an passé 22 buts pour sa première saison chez les pros.


[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] Un effectif bien fourni.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 34] Piecow se met à l'italien !

de Piecow 17 nov 2011 - 18:42

Saison 2043-44
Des titres, et des regrets.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



Comme souvent ces dernières années, la saison démarrait par la super coupe d'Italie. C'est Bari qu'on affrontait, au stade San Paolo.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

A l'arrivée, victoire plutôt aisée, 3 à 1. Bari sera bien revenu à 2 à 1 en seconde période, mais notre troisième but viendra sur l'engagement quasiment. Nouveau trophée, le premier de la saison.

Et peu après, l'occasion d'en ramener un second se présentait, avec cette fois la super coupe d'Europe. On retrouvait un club italien, en l'occurrence le Genoa.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Nouvelle victoire, et nouveau trophée ! Mais que ce fut dur. Devant au score par deux fois, le Genoa est à chaque fois parvenu à revenir, arrachant finalement les prolongations. Il faudra un but de Bruning à la 106ème pour nous offrir la victoire, et le titre.
Deux finales, deux trophées, l'année démarrait on ne peut mieux.

Et en Série A, la saison ne pouvait par mieux démarrer.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

On a en effet pris 27 points sur 27 possibles sur les 9 premières journées. Également, on avait encaissé un seul petit but jusque là, pour un total de 21 inscrits. Difficile de faire mieux.
Lors de la 10ème journée, Bari, alors troisième avec un match et trois points de moins que nous, nous recevait pour un choc au sommet. Mené 2 à 0, puis 3 à 1 à 20 minutes de la fin, on réussira pourtant à revenir au score, grâce à Casadio et Moran. En confiance, on tente même d'aller chercher la victoire, ne se contentant pas de ce nul. Mais sur une contre-attaque à la 93ème minute, cette mentalité nous fera perdre un point, Bari marquant le but de la victoire. Première défaite de la saison en Série A, et surtout 4 buts encaissés, chose rare.
Après ça, notre réaction sera exceptionnelle : 7 victoires en autant de journée, le tout sans encaisser le moindre but !
Malgré ce parcours brillant, le Milan AC et Bari (avec un match en moins) s'accrochent, et à la trêve, on ne compte que 3 et 6 points d'avance sur ces deux équipes.

En Europe, le tirage au sort des groupes en ligue des champions nous a offert Leverkusen, Tottenham et Copenhague comme adversaires. A nouveau un groupe relativement faible et largement à notre portée.
Pourtant, notre campagne sera plus compliquée que prévu.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Notre défaite initiale à Leverkusen a compliqué notre tâche. Le nul miraculeux arraché dans les arrêts de jeu face à Tottenham l'a rendu encore plus ardue. Pourtant, on est parvenu à remonter la pente, et à nous qualifier, terminant même premier du groupe. Notamment grâce à une probante victoire 6 à 0 en Angleterre lors de la dernière journée !

Puis, le tirage au sort des huitièmes de finale nous a offert une double confrontation à notre portée, avec le Benfica.

La fin de l'année était ensuite l'occasion de reporter notre troisième trophée de la saison, avec le mondial des clubs à jouer. Et la déception sera grande.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Facile vainqueur de Al-Gharrafa en demi-finale, on s'incline en finale contre River, aux tirs au but. Mené par trois fois au score, on était pourtant parvenus à revenir, pour arracher les prolongations. Pire, à la 121ème minute, Guarneri a l'occasion de nous offrir le titre sur pénalty, mais il ratera le cadre.
La suite, c'est une défaite 5 à 4, et un trophée prestigieux qui s'envole. Dommage.

En Série A, la seconde partie de l'année a ressemblé à la première : beaucoup de victoires, et une défense exceptionnellement imperméable, notamment sur les premières journées qui ont suivi la reprise. En tout, on sera restés 13 journées de championnat sans prendre de but. Énorme !

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Malgré une seconde défaite, au Genoa, la saison a été remarquable, comme en atteste le classement.
A noter un léger relâchement défensif, avec 7 buts pris sur les 5 dernières journées. Compréhensible néanmoins.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux][Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

107 buts marqués, seulement 22 encaissés, excellents bilans. Inscrire 104 points est également une sacrée performance, surtout dans un championnat aussi relevé.
Nouveau titre de champion donc, le 5ème consécutif.

En coupe, on est ensuite parvenus à reprendre notre bien, perdu au profit de Bari l'an passé.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

On éliminera même les tenants du titre en quart de finale.
En finale, c'est l'Inter qui plie. Pourtant, on était menés 1 à 0, et on évoluait à 10 après l'expulsion de Décima.
Malgré ça, Bustos et Guarneri marqueront chacun un but, et on s'imposera, pour soulever notre 4ème trophée de la saison.

Enfin, en ligue des champions, notre parcours s'est arrêté en demi-finale, face au Real Madrid.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Après une qualification aisée contre le Benfica, grâce à deux victoires tranquilles, c'était l'Atlético Madrid qui se présentait à nous en quart de finale. Et on aura eu toutes les peines du monde à nous qualifier. Défaits 2 à 1 à l'aller en Espagne, on doit notre passage à un but de Jezequel au retour, et à une petite mais suffisante victoire 1 à 0 à San Paolo.
Et en demi-finale, les buts ont été nombreux. Face au Real, on coulera d'abord à domicile, en nous inclinant 4 à 2. Pourtant, on a quasiment renversé la vapeur au retour, avec une belle victoire à Bernabeu, 3 à 2. Insuffisante néanmoins.
Derrière, le Real s'imposera 5 à 0 en finale face à Munich.

Le bilan de l'année est donc excellent. 4 trophées remportés, c'est colossal. Mais la défaite en finale du mondial des clubs reste une grosse déception. En ligue des champions, perdre en demi-finale contre le futur vainqueur n'a rien de honteux.

Mais si cette année a été riche en titres et en buts pour nous, aucun de mes joueurs n'a pourtant réalisé de grosse saison. Le meilleur buteur est Guarneri, avec 24 buts, devant les 23 de Bruning, et les 15 de Casadio. Kortina a marqué à 13 reprises, tout comme Jezequel. Grassi et David comptent eu 10 buts.
Concernant les passes, Camy est encore illustré, avec 19 caviars. Il devant les 15 de Pirozzi, et les 12 de Vita. David en compte 10.
Avec une équipe où tous les postes sont doublés voire triplés, voir les joueurs absents des classements individuels est compréhensible, l'équipe tournant énormément.

La saison napolitaine terminée, place maintenant à l'Euro, avec les Bleus ! Il s'agit là de mon dernier challenge...
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 34] Euro 2044, dernier challenge pour Piecow...

de Piecow 17 nov 2011 - 18:56

La France défendra son titre
Qualif' Euro 2044.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



2042 :
L'année démarrait par deux amicaux. Une victoire en Algérie et un bon nul au Brésil, et l'honneur des champions du monde était sauf !
Pour les qualifications, on a démarré par trois grosses victoires, dont une 1 à 0 à domicile contre la Biélorussie, potentielle concurrente à la qualification.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

2043 :
Nouveau nul en amical pour démarrer cette année, au Portugal.
Puis, on alignera 6 victoires en qualifications pour l'Euro, notamment une importante en Biélorussie, et à domicile conte la Suède.
Lors de la dernière journée, on chutera lourdement en Suède, mais sans conséquences.
Enfin, lors du dernier match de l'année, en amical contre la Roumanie, on s'inclinera 1 à 0.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

2044 :
Dernier match avant l'Euro, avec un amical contre l'Angleterre. Et comme souvent, on réalise un résultat moyen. Cette fois, ça sera un nul vierge.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


A l'arrivée, avec 9 victoires et 1 défaite, on termine donc premier du groupe, 2 points devant la Suède. La qualification, déjà acquise avant la déroute en Suède, n'aura donc été cette fois encore qu'une simple formalité.

Les deux matches amicaux d'après n'ont pas forcément mis en confiance l'équipe, mais on a rarement réalisé de grands matches amicaux, donc je n'en tiens pas rigueur. L'équipe saura être prête pour l'Euro.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Giiov.a
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 817
 

Re: [saison 34] Euro 2044, dernier challenge pour Piecow...

de Giiov.a 17 nov 2011 - 21:45

Il n'y a plus autant d'Italiens dans l'effectif, dommage.
Sinon bonne chance pour l'Euro :clin:
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 34] Euro 2044, dernier challenge pour Piecow...

de Piecow 18 nov 2011 - 19:37

Les 23 pour l'Euro !
Biscay en leader.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



La saison avec Naples terminée, place maintenant à l'équipe de France, et à ma dernière compétition majeure en tant qu'entraineur : l'Euro 2044, organisé au Portugal.

23 joueurs sont donc sélectionnés, et composent une équipe qui, en tant que championne du monde et d'Europe en titre, sera la grande favorite pour le titre final.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

4 joueurs de Naples sont présents et aucune surprise majeure n'est à signaler. A noter tout de même les sélections des jeunes Benali, Kiala, ou Durand, novices en compétitions officielles avec les Bleus. Tout comme Gaubert.

Novice, Ugo Biscay n'en est pas vraiment un. A 31 ans, l'avant-centre du Real Madrid sera le chef de file des Bleus. Leader incontestable et incontesté, il sera notre capitaine une nouvelle fois. 12 ans après ses débuts en Bleus, il compte aujourd'hui 112 sélections, pour un total de 73 buts. Colossal. Il se rapproche d'ailleurs un peu plus du record de buts inscrits sous le maillot de l'équipe de France, détenu par Yaya Sanogo, avec 79 pions.
Sa saison avec le Real a été phénoménale. Auteur de 33 buts, donc un triplé en finale de la ligue des champions (remportée par le Real Madrid 5 à 0 face au Bayern Munich), il prouve qu'il lui reste plusieurs grosses saisons dans les jambes.

Poli sera également attendu au tournant. Madrilène comme son capitaine avec les Bleus, le triple Ballon d'Or en titre a lui aussi marqué en finale de la dernière ligue des champions. A 25 ans, il semble au sommet de son art.

Place maintenant à un petit rappel de notre calendrier dans cet Euro :

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Que la compétition commence !
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 34] Euro 2044, dernier challenge pour Piecow...

de Piecow 18 nov 2011 - 21:18

Le boulot est fait.
Euro 2044 - Groupe B.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]




Tombé dans un groupe où on était encore une fois large favori, on a rempli notre rôle en terminant premier du groupe.
On a tout d'abord battu l'Ukraine 2 à 1, grâce à un Biscay déjà en forme, auteur d'un doublé, et aussi au premier but de Durand avec les Bleus, pour sa première sélection.
Biscay remettra ça contre la Finlande, avec un but et une passe à son actif, pour une victoire finale 4 à 1 après avoir été mené 1 à 0. Pour sa seconde sélection Durand inscrit un second but, après être entré en jeu, comme contre l'Ukraine.
Puis, face à la Slovaquie, étant déjà qualifiés et assurés de terminer premier du groupe, j'ai envoyé l'équipe des remplaçants, qui s'est inclinée 2 à 1.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

En huitième de finale, le tirage au sort nous a réservé la Belgique.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]

Les belges ont terminé 3ème d'un groupe qui était également composé de la Grèce, de l'Allemagne et de la République Tchèque.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Piecow
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2088
 

Re: [saison 34] Euro 2044, dernier challenge pour Piecow...

de Piecow 19 nov 2011 - 10:36

La France sans pitié
Euro 2044 - Huitième de finale.
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]



En huitième de finale de l'Euro, la Belgique n'a pas fait le poids, et c'est peu de le dire. Laminés 7 à 2, les belges quittent cet Euro sur une énorme claque.
Rapidement devant 3 à 0 grâce à Poli, Biscay et Lebrun, on a ensuite mené 4 à 1 à la pause. La Belgique reviendra à 4 à 2, avant d'encaisser trois nouveaux buts.
Auteur d'un doublé, Lebrun, défenseur central, a été l'un des hommes du match. Au moins autant que Camy et ses trois passes décisives.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]


En quart de finale, on affrontera la Serbie.

[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
[Image non affichée : lien mort ou lien défectueux] [Image non affichée : lien mort ou lien défectueux]
Melkor
Membre
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2306
 

Re: [saison 34] Euro 2044, dernier challenge pour Piecow...

de Melkor 19 nov 2011 - 10:55

Allez un dernier triomphe pour clôturer cette saga :)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités